Décryptage 23/06/2022

Comment rédiger un business plan ? 

Par Nina Boussalem

Le business plan est un aboutissement dans le montage d’un projet. Il le récapitule et le concrétise. 

background

Le business plan, du français “plan d’affaire”, est un document qui détaille l’ensemble d’un projet de création ou de reprise d’entreprise et son évolution durant ses premières années. Rédigé par l’entrepreneur, il a pour vocation d’être montré aux parties prenantes de l’entreprise, et notamment aux investisseurs, pour qu’ils décident ou non de collaborer. 

Réalisé après l’étude de marché, le choix de la forme juridique et le business model, le business plan est un aboutissement dans le montage d’un projet. Il le récapitule et le concrétise. 

L’objectif du business plan 

Ce dossier à pour but de permettre la compréhension de l’activité de votre entreprise. À quel besoin elle répond ? Qui en est à l’origine ? Les objectifs et les atouts dont le(s) entrepreneur(s) dispose(nt) pour le mener à bien, etc.

Il est essentiel que ce document soit préparé de manière sérieuse et soignée. Plusieurs éléments sont attendus de ce document de 10 à 30 pages. 

Voir aussi : Créer son entreprise en 2022

Le business plan doit notamment rappeler le contexte de l’activité et son environnement, les cibles ainsi que leurs besoins identifiés et la stratégie globale mise en œuvre par l’entreprise. Pour ces parties, n’hésitez pas à réutiliser votre étude de marché et votre business model, que vous pourrez compléter pour apporter plus de précisions. Seront également attendus, une présentation de l’équipe et de ses compétences, le mode de financement du projet, ainsi que le plan d’évolution sur les premières années. En général, le business plan se fixe sur les 3 à 5 premières années de développement de l’entreprise. Le dernier point à traiter portera sur le retour sur investissement prévu.  

Comment le rédiger ? 

Avant d’entrer dans le vif du sujet, pensez à la raison pour laquelle vous créez ce business plan. Qui seront vos lecteurs ? De quelles informations ont-ils besoin ? Sont-ils pressés ? Etc. 

En général, les profils amenés à lire ce document sont très occupés. Leur but est donc de comprendre le plus facilement possible votre activité, ses atouts et sa valeur ajoutée. Il faut leur simplifier la tâche pour qu’ils puissent en extraire les informations dont ils ont besoin le plus simplement (et rapidement) possible. Faire un document concis, clair, structuré, précis, soigné, disposant de tous les éléments nécessaires, mais sans trop entrer dans le détail. On vous l’accorde, l’équilibre peut-être dur à trouver…

C’est pourquoi vous pouvez vous faire accompagner par un expert-comptable ou une association comme le Réseau Entreprendre ou le réseau Initiative France par exemple. Ils est aussi possible d'utiliser un logiciel spécialisé. Vous trouverez plusieurs outils sur internet pour vous aider à créer votre business plan. 

Composition du business plan 

Globalement, nous pouvons découper business plan en 3 parties. La première se concentrera sur la présentation du projet et sa stratégie marketing et vente. Ensuite, ce sera sur l’organisation en elle-même ainsi que le cadre du projet. Et enfin, sur la partie financière, c’est-à-dire, le prévisionnel. 

Projet et stratégie marketing et commerciale

Après avoir fait un "executive summary" pour introduire votre projet, vous pouvez commencer à entrer dans le détail avec la première partie. 

Vous pouvez commencer avec une présentation de votre projet plus en détail. Ici, il sera très important de faire un effort de rédaction pour que la lecture soit agréable, fluide, claire et précise. Nous vous conseillons vivement de trier les informations qui pourraient ne pas être nécessaires. L’objectif est de ne donner que les données utiles à la compréhension du projet, ni plus, ni moins. Vous pouvez parler plus précisément de votre offre de produit(s) et/ou service(s), de leurs avantages, leurs fonctionnalités, leur cible ainsi que des technologies employées par exemple. 

Ensuite, vous pourrez vous attaquer à l’analyse du marché sur lequel vous vous positionnez. C’est ici que votre étude de marché vous sera utile si vous l’avez déjà réalisée. L’objectif est de comprendre les interactions de l’entreprise avec son environnement et la place qu’elle vise sur son marché. Cela est possible en étudiant la concurrence, les tendances, l’offre et la demande, les parties prenantes, etc. 

Enfin, vous expliquerez en fonction des conjonctures actuelle et prévisionnelle, votre stratégie commerciale. Pour que vos lecteurs aient une vision la plus complète possible de votre stratégie, n’hésitez pas à donner tous les éléments nécessaires à la compréhension de celle-ci.

Organisation et structure 

Ici, il conviendra de présenter le(s) porteur(s) du projet, ainsi que l’équipe chargée de manager cette nouvelle entreprise. Vous pourrez mettre en avant les atouts de chacun ainsi que les synergies possibles. Mettez en avant les compétences des acteurs majeurs de votre organisation et ce qu’ils apportent à votre projet. Il conviendra également de parler de votre forme juridique et de la composition de votre capital. 

Prévisionnel

La dernière partie prévoit les finances de votre entreprise. Elle devra contenir plusieurs éléments : à savoir les comptes de résultat et bilans prévisionnels sur minimum 3 années, un budget prévisionnel de trésorerie mensuel, un tableau des investissements et un autre de financement, le BFR (besoin en fonds de roulement) et le SR (seuil de rentabilité). 

Voir aussi :

Créer une micro-entreprise

Création de visuel : un bon moyen d'augmenter vos leads

Le recrutement en 2022