Actualités 31/03/2022

Le plan de résilience économique et social du gouvernement #bzzz

Par Yoan Sanchez

L'Etat a lancé, le 16 mars, le plan de résilience économique et sociale pour amoindrir l'impact de la crise sanitaire sur les entreprises

background

Le 16 mars dernier, le gouvernement français a dévoilé le plan de résilience économique et sociale.

Les mesures du plan de résilience économique et sociale visent à venir en aide financièrement aux professionnels, comme aux particuliers. L’État présente ainsi un soutien économique pour aider les professionnels et particuliers à faire face aux conséquences financières négatives liées au conflit ukrainien. 

Pour cela, plusieurs mesures entrent en application. 

Pour les professionnels :

  • Une aide financière sous forme de subventions pour les entreprises dont les frais d’énergie (gaz et électricité) représentent au moins 3% du chiffre d’affaires et qui entraînerait un déficit pour l’année 2022.
  • Le Prêt Garanti par l’État (PGE), en hausse avec un prêt équivalent à 25% du chiffre d’affaires et en hausse pour les entreprises avec des impacts économiques plus importants, avec un prêt qui passe de 25% du chiffre d’affaires à 35%.
  • Le prêt croissance industrie,
  • Le prêt croissance relance,
  • Les prêts bonifiés de l’État, qui seront accordés jusqu’à la fin de l’année.  
  • Le recours à l’Activité Partielle de Longue Durée (APLD).
  • Le report ou les facilités de paiement des obligations sociales et fiscales sera facilité.

Le plan de résilience économique et sociale propose également une “remise carburant”, accessible à tous, d’un montant de 15 centimes hors taxe par litre. Cette remise sera effective du 1er avril au 31 juillet 2022.

Voir aussi :

Les interrogations des entreprises sur la crise en Ukraine éclairées par le gouvernement

Le gouvernement a mis en place un nouveau plan indépendants

Apprenez-en plus sur les aides France Num