Décryptage 22/05/2023

L’identité numérique

Par Ariane Charloup

Vie privée ou vie publique, l’identité numérique d’un individu ou d’une entité est gravée à vie sur Internet.

background

Identité numérique - Chaque activité sur le web laisse des traces, nos informations restent ancrées sur internet. La gestion de l’identité numérique est devenue un enjeu crucial pour tous et une mine d’or de données pour les entreprises. A l’ère de l’hyper-connectivité, comment gérer correctement son identité numérique ?

Qu’est-ce que l’identité numérique ?

L'identité numérique est constituée de la totalité des traces numériques laissées par une personne ou une communauté sur internet. Toutes ces informations, qui restent de la navigation, sont recueillies par les moteurs de recherche, tels que Google, et sont rendues publiques. En bref, l'identité numérique est une sorte de carte d’identité virtuelle représentant l'image que vous renvoyez sur internet.

L’ensemble des traces que l’on laisse sur internet peuvent être d’origines différentes : 

  • Les traces volontaires : ce que l’on publie ou donne soi-même (identifiant, pseudo, coordonnées, nom, prénom, photo,...)
  • Les traces subies : ce que les autres publient sur soi (à travers des commentaires, tags, photos,...)
  • Les traces involontaires : les cookies, la géolocalisation, l’historique de navigation (tous les recoupements d’informations qui peuvent être faits par les algorithmes sur le web)

Les différentes identités numériques

Selon l’origine de la source et la nature des informations, plusieurs “types” d’identité numérique.  

  • Identité déclarative

Toutes les informations fournies par l’individu lui-même : nom et prénom, date de naissance, email ou identifiants...

  • Identité agissante

Regroupe toutes les informations liées aux activités de navigation de l’individu : historique, préférences, habitudes de navigation...

  • Identité calculée

Toutes les informations qui découlent des analyses des communautés virtuelles auxquelles l’individu appartient, notamment sur les réseaux sociaux. Grâce à ces données, il est possible d'établir un profil type ou un service auquel il est affilié.

L’identité numérique met en lumière une réelle ambivalence entre l’identité existante et l’identité officielle. Grimaud Valat, avocat associé du cabinet DTMV, nous a permis de nous interroger sur l’identité numérique officielle : une solution pour maîtriser davantage ses données ? 

👉 Ecoutez cet épisode sur votre plateforme d’écoute favorite

Les enjeux de l’identité numérique

A mesure que l’utilisation d’internet et des services en ligne augmente, l’identité numérique est de plus en plus importante.

Réaliser des démarches administratives, accéder à des services en ligne ou s’acquitter d’un règlement sur internet : ces pratiques font désormais partie de la vie courante. Toutes ces actions sont possibles grâce aux outils de l’identité numérique. Ces derniers permettent l’identification, l’authentification et la signature électronique. Par exemple, lors d’une transaction, l’authentification des deux parties permet de créer un canal de sécurité. Cela apporte la garantie qu’une personne est bien celle qu’elle prétend être.

Pour les entreprises, une bonne gestion de leur identité numérique permet de toucher des nouveaux clients. Grâce au partage des valeurs de l’entreprise par exemple, la maîtrise de l’image de l’entreprise sur internet est devenue une clé de réussite dans la gestion des données et l'acquisition d'une excellente e-réputation. A contrario, de nombreux prospects ou candidats à des postes au sein d’une entreprise effectuent des recherches sur l’entreprise avant de s’engager. Si ces personnes tombent sur des articles ou publications compromettantes concernant l’entreprise, celle-ci peut perdre toute crédibilité et sa e-réputation peut s’effondrer.

Comment protéger son identité numérique sur internet ?

La protection de son identité numérique et de ses données personnelles est primordiale. De nos jours, malheureusement, les vols d’identité ou la fraude en ligne peuvent survenir. Nous avons regroupé quelques bonnes pratiques pour la protection de vos données. 

  • Les mots de passe et paramètres de confidentialité

Aujourd’hui, les personnes malveillantes recourent à plusieurs techniques pour se procurer un mot de passe. Ainsi, il est nécessaire de changer régulièrement vos mots de passe. Cela permet une meilleure sécurité pour vos données personnelles et professionnelles. Aussi, une attention particulière doit être portée aux paramètres de confidentialité. Les paramètres de base n’apportent pas une protection suffisante. Par exemple, les réseaux sociaux sont de grandes sources d’informations et de données qui peuvent être utilisées à des fins malveillantes. 

  • Ne pas cliquer sur n’importe quel lien

Les cybercriminels utilisent une technique courante pour récupérer des informations : l’hameçonnage. Ils se font passer pour une entreprise ou une personne de confiance et vous contactent par e-mail ou sms pour récupérer vos informations. Même si nous sommes de plus en plus sensibilisés à ce type d'arnaque, de nombreux internautes tombent dans ces pièges dangereux.

  • “Si c’est gratuit, vous êtes le produit”

Les entreprises privées récoltent des informations sur les navigations, likes ou recherches effectuées par les internautes. Pendant tout le temps de votre navigation, vous dévoilez vos différents choix et préférences, gratuitement. Ces données sont précieuses pour les entreprises, car elles permettent de mieux comprendre les attentes des potentiels clients et de fait, de mieux vendre. 

D’autres habitudes peuvent également être mises en place : utiliser des antivirus ou des pare-feux, se connecter uniquement à des réseaux wifi privés et toujours garder un œil sur vos différents comptes en ligne afin d’être toujours en alerte sur des activités suspectes.

Identité numérique VS vie privée

La protection de la vie privée et des données personnelles est régie par différentes lois et obligations.

Dans le contexte actuel, protéger la vie privée est un véritable défi là où chaque individu laisse derrière lui des traces de son activité, ses actions ou ses centres d’intérêt. En effet, l'obtention de certaines informations se fait parfois même sans que l’individu soit conscient qu’il est en train de marquer son identité numérique. 

Aussi, le débat entre protection de la vie privée et de la liberté d’expression est très actuel. D’un côté, nous défendons les individus en considérant que les entreprises et gouvernements qui collectent et utilisent les données personnelles se rendent coupables de violation de la vie privée. De l’autre, nous défendons que l’identité numérique est nécessaire à la garantie de la sécurité des données en ligne et peut prévenir des activités criminelles. D'où l'ambivalence de l'identité numérique.

Nous espérons avoir pu vous éclairer sur ce sujet et vous avoir apporté des éléments de réflexion.

En savoir plus 

L’ambivalence de l’identité numérique : entre cookies et identité officielle.

Voir aussi

La gestion électronique des documents grâce au coffre fort électronique