Décryptage 13/12/2021

La gestion en entreprise : une discipline essentielle

Par Nina Boussalem

Entreprise, révolutionnez votre quotidien avec la gestion, pour les petites (autoentrepreneurs) et les plus grandes structures !

background

La gestion n’est pas réservée aux moyennes et grandes entreprises ! Même un indépendant ou chef de TPE en a besoin. Si vous êtes coiffeur, boulanger, à la tête d’une petite société de plomberie ou d'électricité, mettre la gestion de côté risque de vous créer à terme des problèmes plus ou moins graves… Au même titre que les grandes entreprises, elle est indispensable pour votre activité.

La gestion c’est quoi ? 

C’est la mise en œuvre des ressources nécessaires pour garantir la bonne marche de l’entreprise. Il s’agit de prévoir des objectifs à atteindre, de suivre l’application d’une stratégie commerciale et d’anticiper les éventuels imprévus. La gestion et ses outils permettent d’optimiser les ressources de l’entreprise pour atteindre ses objectifs. 

Globalement, la gestion est similaire au management, à la seule différence qu’elle s'appuie sur l'aspect financier, plus que sur l’aspect humain. C’est ce qui la rend indispensable pour assurer le succès d’une activité, même petite. 

En voici les points fondamentaux : 

  • Le coût de revient : connaître cet indicateur permet de fixer un prix de vente, et donc une marge et une rentabilité idéales.
  • Les stocks : s’ils sont gérés de manière optimale, ils permettent de grandes économies à l’entreprise. Un trop grand stock peut-être bien plus néfaste à votre activité que vous ne le pensez, eu égard aux coûts financiers et de stockage corrélés.
  • Les frais fixes : en début d’activité, il est indispensable de privilégier les frais variables et de limiter les frais fixes. Avec une situation financière incertaine, les frais variables impactent moins votre trésorerie. 
  • Les relations clients et fournisseurs : du côté des clients, une facturation rapide et un bon suivi des règlements sont indispensables. Du côté des fournisseurs, diversifier les sources d’approvisionnement permet de limiter les risques avec une négociation des tarifs régulière.

Pourquoi est-ce indispensable à n’importe quelle structure, même petite ? 

Que vous soyez auto-entrepreneur ou à la tête d’une TPE/PME, la gestion permettra dans un premier temps d’éviter la faillite, ensuite l’optimisation des coûts permettra l’équilibre à minima des charges et des produits, pour enfin arriver à la réalisation d’un bénéfice et pourquoi pas au développement votre activité.

Quelles tâches pour la gestion en entreprise ? 

Le travail du gestionnaire consiste à : 

  • Définir les objectifs à atteindre,
  • Fixer et décrire un plan d’action,
  • Mettre en oeuvre la stratégie choisie,
  • Réagir face aux imprévus,
  • Assurer le contrôle de gestion.

Dans une optique d’amélioration permanente des process, le contrôle de gestion permet de piloter l’entreprise à plusieurs niveaux : par secteur, produit/service,... et plus globalement, au niveau de l’entreprise.

Pour effectuer ses missions, le contrôleur de gestion se sert d’un éventail d’outils important et notamment :

  • Tableau de bord : pour analyser l’évolution et l’état de la trésorerie en temps réel,
  • Outils d’analyse de la performance,
  • Outils de prédiction : prédire la trésorerie, les périodes/horaires d’affluence, la quantité de stocks nécessaires pour anticiper les besoins. 

Le contrôle de gestion, permet de souligner et de comprendre les grands postes de dépenses (salaires, fournisseurs, produit A, etc.), d’établir des budgets prévisionnels basés sur des déductions et des données prédictives. 

Quels outils existent ?

Beaucoup d’entreprises font appel à des logiciels spécialisés pour faciliter leur gestion. Parmis ceux-ci, nous retrouvons : 

  • des logiciels de facturation et de comptabilité donnant accès à des outils de gestion et de prévision : par exemple l’outil bobbee,
  • des CRM pour la gestion commerciale au quotidien,
  • des outils d’emailing et de marketing.

Ces outils servent de “béquille” au gestionnaire, à qui il incombe une grande partie des responsabilités et décisions cruciales pour optimiser la conduite de l’entreprise. Il peut aussi bien être le chef d’entreprise dans les petites entreprises, ou bien devenir un poste à part entière lorsque celle-ci grandit.