Décryptage 25/04/2022

L’entretien professionnel en 2022 ? Obligations et particularités

Par Nina Boussalem

Tout sur l'entretien professionnel en 2022, quelles obligations pour les entreprises ? Quelles particularités ?

background

Concernant l’entretien professionnel, le gouvernement a récemment mis à jour son formulaire de questions/réponses sur son site internet. 

Cet entretien concerne tous les salariés et doit être réalisé par l’employeur. Le but étant de discuter du parcours professionnel du collaborateur et de ses envies (ou non) d’évolution

L’entretien professionnel c’est quoi ? 

L’entretien professionnel s’adresse à tous les salariés, et ce, pour tous les contrats de travail, peu importe les horaires ou le secteur. Si vous vous demandiez, les contrats d’apprentissage ou de professionnalisation sont considérés comme des salariés. Ils sont donc également concernés

Ce rendez-vous obligatoire doit avoir lieu tous les deux ans et il permet aux collaborateurs d’exposer leurs éventuelles envies d’évolution professionnelle, mais pas seulement. Tout le monde ne souhaite pas évoluer tous les deux ans. Cet entretien est aussi l’occasion pour l’employeur de prendre le temps de comprendre ses salariés, leurs envies et besoins pour améliorer leur expérience dans l’entreprise. Et inversement, des collaborateurs épanouis permettent une entreprise épanouie à tous les niveaux. 

Attention cependant à ne pas confondre l’entretien professionnel avec l’entretien annuel ! L’objectif ici n’est pas d’évaluer le travail du collaborateur, mais seulement de discuter de son parcours professionnel et de ses envies d’évolution. 

Quelles obligations pour l’employeur en matière d’entretien professionnel ? 

Ici l’accompagnement du salarié dans son parcours professionnel est visé. En discutant de ses perspectives d’évolution professionnelle, de nouvelles qualifications ou bien d’un nouvel emploi au sein de l’entreprise, l’employeur peut notamment être amené à proposer des formations à ses collaborateurs

Mais quelles sont exactement ses obligations ? Est-il obligé de mener toutes les envies de ses collaborateurs à bien ? 

L’employeur a plusieurs obligations concernant l’entretien professionnel : 

Informer le salarié sur les différents dispositifs auxquels il a droit. Les possibilités de VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) doivent être évoquées, ainsi que celles du financement du CPF (Compte Professionnel de Formation). 

La réalisation de cet entretien doit se faire au sein des locaux et pendant le temps de travail de l’employé. 

Proposer cet entretien à tous les collaborateurs qui reprennent le travail après une période d’arrêt selon plusieurs cas : 

  • Congés : maternité, adoption, parental (temps plein ou partiel), sabbatique ou de proche aidant 
  • Arrêt maladie de plus de 6 mois
  • Période de mobilité volontaire sécurisée
  • Mandat syndical 

Le collaborateur peut également demander à ce que cet entretien soit réalisé antérieurement à sa reprise du poste. 

L’entretien professionnel doit faire un récapitulatif résumant le parcours professionnel du collaborateur tous les 6 ans. Grâce à ce récapitulatif, il est possible de vérifier que les entretiens professionnels des 6 dernières années ont été réalisés grâce à un compte rendu dont la copie est partagée au salarié. 

Seules les formations rendues obligatoires par un texte de loi sont obligatoires. C’est-à-dire, toutes les formations qui permettent le maintien du salarié à son poste de travail, son adaptation à un environnement changeant, ou bien son évolution vers de nouvelles qualifications ou un nouveau poste de travail. 

Quid de l’entretien professionnel à distance en visioconférence ? 

Désormais les modes de travail migrent vers plus de digital, plus de flexibilité et pour certains, beaucoup de télétravail. Il n’est plus si rare que des collaborateurs travaillent 100% à distance, ce qui leur permet notamment de travailler depuis des pays étrangers, en voyageant ou bien simplement en économisant les temps de trajet jusqu’au bureau. Ces nouveaux modes de travail soulèvent plusieurs questions quant à l’entretien professionnel qui, dans sa définition de base, doit être réalisé au sein des locaux de l’entreprise. On peut par exemple se demander s’il est possible de le réaliser en visioconférence ?

Le 17 mars 2022, le gouvernement nous a éclairés sur le sujet, mais également sur d’autres points concernant l’entretien professionnel. Sont abordés le sujet de la formation CPF et des obligations employeur dans ce cadre, de l’ancienneté, de la réalisation de l’entretien en visioconférence, ainsi que des tolérances si les délais ne sont pas respectés.

Pour ce qui est de la faisabilité de l'entretien professionnel en visioconférence, rien n’empêche de le réaliser de la sorte, à condition qu’il respecte tous les critères auxquels il est soumis. Dont la réalisation d’un compte-rendu

Pour plus de détail, accédez au texte de loi relatif à l’entretien professionnel : Article L6315-1 - Code du travail

Voir aussi : 

Un soutien financier pour la digitalisation des entreprises : le dispositif du gouvernement 

Les nouveaux mode de travail digitaux : entre dématérialisation, zéro papier et digitalisation 

Quelle différence entre numérisation, informatisation et digitalisation ? 

La transformation digitale : changements profonds et nouveaux modes de travail