Décryptage 14/07/2021

L’élément le plus important pour une bonne comptabilité ?

Par Nina Boussalem

La déontologie du métier est très spécifique et certains points sont importants et doivent être respectés. Mais quel est le point le plus important ?

Déjà qu’est-ce qu’une “bonne” comptabilité ? Commençons avec une définition de ce qu’est ou pourrait-être une bonne comptabilité. Pour commencer, elle doit être réalisée dans les “règles de l’art” : la profession exige de respecter certains principes auxquels elle ne peut pas déroger. Elle doit aussi être rapide et efficace pour permettre aux cabinets de gagner du temps sur les tâches chronophages et aux entreprises de pouvoir y accéder en temps réel. En bref, une bonne comptabilité peut-être définie comme rapide et dans les règles de l’art !

Mais les règles de l’art, qu’est-ce que c’est ? 

En comptabilité, 10 principes sont fondamentaux et régissent le métier. Ce sont des règles définies par le Code de commerce qui permettent de rendre homogène la comptabilité. Grâce à cette homogénéité, le format de la production comptable est standardisé afin que la présentation des comptes annuels soit identique pour toutes les entreprises. 

10 principes comptables fondamentaux :

  • Principe de continuité d’exploitation
  • Principe d’indépendance des entreprises : n’est-ce pas plutôt exercices ?
  • Principe des coûts historiques
  • Principe de prudence
  • Principe de permanence des méthodes
  • Principe d’importance relative
  • Principe de non compensation 
  • Principe de bonne information
  • Principe de prééminence de la réalité sur l’apparence
  • Principe d’intangibilité du bilan d’ouverture.

Parmi les plus importants, on note le principe de prudence : en comptabilité il est très important d’enregistrer à la clôture de l’exercice toutes les pertes probables ou certaines de l’exercice. Même dans le cas où elles apparaîtraient après la date de clôture. Le principe de bonne information est essentiel également : les administrations fiscales doivent être capables de lire les informations correctement. Elles doivent donc être renseignées de manière suffisante et significative. Pour une bonne comptabilité, le principe de prééminence de la réalité est un élément primordial, le fond doit primer sur la forme ! C'est-à-dire que les opérations doivent être enregistrées tel quel. Par exemple : ne pas enregistrer un contrat de crédit-bail en tant qu’emprunt. Ce sont deux contrats juridiquement différents... Pour finir, le principe de permanence des méthodes est essentiel pour assurer l’homogénéité de la comptabilité. Les méthodes utilisées doivent toujours être les mêmes. 

Ok. Les principes sont importants et obligatoires pour être dans les règles de l’art. Mais pour être rapide et efficace, comment fait-on ? 

Le domaine comptable est plutôt hermétique au changement. Cela fait beaucoup d’années que la comptabilité est réalisée de la même manière, la fameuse boîte à chaussure et les tonnes de papiers à classer. La production comptable est donc souvent chronophage et longue. Or, avec les nouvelles technologies certains cabinets surfent sur une nouvelle vague : celle des logiciels de comptabilité utilisant les nouvelles technologies. Ces nouveaux logiciels innovants leur permettent d’automatiser leurs tâches comptables et donc de se concentrer sur leur activité propre : l’expertise. De plus, la production comptable étant pour une partie traitée par l’ordinateur, le risque de l’erreur humaine sur ces traitements est annulé. La comptabilité est alors homogène, réalisée dans les règles de l’art, et ceci en temps réel !!

Donc si j’ai bien compris, ces nouveaux logiciels sont en quelque sorte révolutionnaires pour les cabinets comptables ? Ils leur permettent d’économiser un temps précieux. 

Tout à fait. Et ce temps pourra être mis au service de l’expertise comptable, pour le plus grand bonheur des entreprises. Les experts-comptables auront le temps de se former sur les dernières règles fiscales et comptables ainsi que de se pencher sur les situations de leurs clients pour leur proposer les meilleurs conseils en matière de gestion financière et diverses autres spécialités fondamentales à leur développement.

Si cet article vous a intéressé, peut-être seriez-vous intéressés par notre dernier article : Quelles perspectives pour un comptable qui apprend la programmation informatique ?