Décryptage 27/08/2021

Comment la comptabilité analytique soutient-elle la comptabilité financière ?

Par Nina Boussalem

La comptabilité analytique et la comptabilité financière sont deux domaines très proches et complémentaires...

Qu’est ce que la comptabilité financière, ou générale ? Et quel lien avec la comptabilité analytique ? On vous explique tout aujourd’hui ! 

La comptabilité générale, aussi appelée comptabilité financière, est obligatoire pour les entreprises. Elle enregistre les données financières entrantes et sortantes afin d’éditer à chaque fin d’exercice, un état des lieux des finances de l’entreprise. Avec plusieurs documents obligatoires comme le bilan comptable, les flux de trésorerie ou le compte de résultat par exemple. Son objectif est de retracer l’activité de l’entreprise sur une période déterminée : sa position, sa performance et sa santé financière. Elle permet d’informer les parties prenantes internes et externes de la santé de l’entreprise (actionnaires, investisseurs, propriétaires de l’entreprise, banquiers, clients, fournisseurs, administration fiscale…). 

La comptabilité analytique, quant à elle, est directement liée à la fiscalité. Elle à pour objectif d’expliquer les différents résultats financiers. Contrairement à la comptabilité générale, elle n’est pas obligatoire d’un point de vue légal. Elle permet de mesurer et d’identifier les coûts de l’entreprise, mais à un niveau plus précis que la comptabilité générale. Elle éclaire les coûts par centre de dépense ou de bénéfice pour les différentes fonctions de l’entreprise à partir des tableaux édités par la comptabilité générale. Cette analyse fine se révèle être un outil de gestion très efficace lorsqu’il est bien utilisé. Permettant de détecter les différentes zones de performance selon les activités et produits. Il est particulièrement utile aux sociétés qui mettent en place de nombreuses activités distinctes

En résumé, la comptabilité générale offre un état des lieux des finances de l’entreprise, sur lequel la comptabilité analytique s’appuie afin de développer une analyse fine à destination du management de l’entreprise. La comptabilité analytique est un outil très intéressant pour mettre en place une stratégie. Après une analyse des coûts, il permettra par exemple de savoir quel produit est le plus rentable et quelle activité représente le plus gros poste de dépenses.

Quand l’une est à destination des parties prenantes, leur permettant de comprendre l’état général des finances, l’autre propose en interne une analyse fine qui se traduit par un réel outil de management. La comptabilité analytique permet à l’entreprise d’optimiser ses postes de dépense et de bénéfice ; ce qui impacte directement la comptabilité générale qui pourra afficher des états financiers meilleurs. Lorsque la comptabilité analytique a pour objectif de contrôler les coûts, la comptabilité financière a pour rôle de conserver des enregistrements sur les informations financières. 

Le sujet de notre article précédent porte sur le bilan comptable. Pour y accéder, cliquez-ici.