Actualités 25/01/2022

Ascension industrielle des startups, un budget de 2,3 milliards d’euros ! #bzzz

Par Nina Boussalem

Ascension industrielle startups. Pour le développement du potentiel d’industrialisation des jeunes pousses françaises, l’Etat investit massivement.

background

Dans un but de développement du potentiel d’industrialisation des jeunes pousses françaises, l’Etat investit massivement. Une belle enveloppe et une belle opportunité pour les jeunes pousses innovantes spécialisées dans l’industrialisation. 

Le financement massif de la phase d’industrialisation des jeunes start-up innovantes a été annoncé par Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’industrie, et Cedric O, secrétaire d’Etat pour la transition numérique et des communications électroniques. 

Une enveloppe de 2,3 milliards d’euros, dans le cadre du plan d’investissement France 2030

Tel est l’objectif stratégique du gouvernement pour les "startups industrielles de la deep tech”. Ces jeunes pousses sont un grand atout pour le territoire en termes d’emploi, d’innovation et d’autonomie stratégique. Et pourtant, plusieurs freins en empêchent beaucoup de développer leur activité industrielle. Notamment aux niveaux administratif, réglementaire et financier. 

Cette enveloppe de 2,3 milliards d’euros a donc été mise en place pour financer les projets industriels innovants et permettre au territoire de gagner un réel atout industriel. 

Trois axes pour la stratégie d’ascension industrielle des jeunes entreprises 

Cette stratégie industrielle comprend trois axes : 

  • Un plan pour le financement des PME et start-up innovantes 
  • Le renforcement du soutien à l’émergence des deep tech
  • La création d’un guichet unique. Piloté par la “Mission French Tech”, il sera dédié aux jeunes pousses industrielles et leur facilitera l’accès à un accompagnement de l’Etat, ainsi que l’information sur les différents dispositifs de financements publics. 

Voir le communiqué de presse : Investir dans la France de 2030 - Agnès Pannier Runacher et Cedric O présentent la stratégie startups industrielle et deep tech.

Voir aussi :

Relance industrielle dans les régions