Actualités 04/07/2022

Apprentissage : le gouvernement officialise la prolongation des aides à l’embauche #bzzz

Par Yoan Sanchez

Dans le cadre du plan “1 jeune, 1 solution”, le gouvernement prolonge l’aide financière accordée aux entreprises pour l’embauche d’un jeune en alternance.

background

Apprentissage - le dispositif d’aide aux entreprises est reconduit jusqu’à la fin 2022.

C'est officiel, l'aide exceptionnelle pour l'embauche d'un alternant est prolongé jusqu'au 31 décembre 2022.

Pour le gouvernement, l’apprentissage est un investissement pour l’avenir de notre économie. En effet, dans le cadre du plan “1 jeune, 1 solution”, une aide financière a été mise en place pour inciter les entreprises à se tourner vers des contrats d’apprentissage. Une entreprise reçoit un versement de 5 000€ pour l'embauche d’un jeune alternant mineur et de 8 000€ après 18 ans et jusqu’au niveau bac +5.

Ce dispositif était censé s’arrêter au 30 juin 2022. Cependant, les contrats d’apprentissage ont le vent en poupe depuis la mise en place de ce dispositif. Les chiffres ont bondi, passant de 300.000 apprentis par an à 700.000. L’objectif du gouvernement est d’atteindre les 1 million de contrats d’apprentissage par an d’ici la fin du quinquennat. 

Le nouveau gouvernement a donc décidé de prolonger ce dispositif au moins jusqu’au 31 décembre 2022 dans un premier temps. Toutefois, le ministre du Travail, Olivier Dussopt a précisé ce mardi 24 mai 2022, que sa reconduction pour l’année suivante dépendra de la loi de finances 2023.

Source : décret n° 2022-958 du 29 juin 2022

Quelles conditions pour en bénéficier ? 

Les entreprises de moins de 250 salariés peuvent en bénéficier sans condition

Pour les entreprises de plus de 250 salariés, plusieurs conditions sont à respecter : elles doivent s’engager à atteindre un seuil de contrats en alternance favorisant l’insertion professionnelle. Plusieurs conditions ont été définies par décret pour atteindre ce seuil : 

  • Avoir au moins 3% d’alternants.
  • Avoir au moins 5% de contrats favorisant l’insertion professionnelle (contrats de professionnalisation et d’apprentissage, VIE et CIFRE).

Comment en bénéficier ? 

Lors de la conclusion d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, l’entreprise doit le transmettre à l’OPCO (Opérateur de compétences) pour instruction, prise en charge financière ainsi que dépôt des contrats auprès du DECA (ministère chargé de la formation professionnelle). C’est l’ASP (Agence de Service et de Paiement) qui s’occupe du dispositif, effectue le versement de l’aide mensuelle et vérifie que l’entreprise fait face à ses engagements (évoqués ci-dessus). 

Voir aussi : 

Contrat en alternance : une revalorisation du salaire au 1er mai 2022

Une aide destinée aux PME pour leur participation à des salons ou foires

Jusqu’à 60% de soutien pour la décarbonation des industries